Comment choisir ses meubles de jardin ?

Modifié par TiM Vanhove le 11/06/2012

Les meubles de jardin se déclinent désormais dans toutes les dimensions, dans tous les poids, matériaux et coloris. Mais comment choisir ? Il est important de tenir compte des avantages et des inconvénients du matériau dans lequel le meuble de jardin est fabriqué. Petit tour des possibilités avec l'architecte de jardins Luk Dirkx.
mobilier du jardin
Mobilier du jardin
© Tuinen Luk Dirkx
mobilier du jardin
Mobilier du jardin
© Tuinen Luk Dirkx

Le bois

Les meubles de jardin en bois ont toujours la cote. C’est compréhensible, car ils confèrent ce petit plus et créent une belle atmosphère.

Le teck est toujours l’essence la plus recherchée. C’est un bois d’une qualité remarquable et d’une durée de vie fort longue. On peut choisir entre les versions classiques et modernes, et son entretien n’est pas trop exigeant. En fait, il ne faut pas faire grand-chose. La tonalité grise que prend naturellement le bois en vieillissant est fort belle. Et si vous n’êtes pas de cet avis, vous pouvez toujours traiter les meubles avec une huile spéciale. Mais attention, il faut le faire chaque année, et la couleur va s’assombrir avec le temps, pour se rapprocher du noir.
Inconvénient, son poids. Les chaises en teck sont souvent fort lourdes et les ranger peut poser problème. Mais si le mobilier peut rester où il est, le problème ne se pose plus.

Le chêne, le hêtre et l’acacia sont de bonnes essences de bois, bien de chez nous. On les utilise souvent.

Les essences plus tendres, telles l’épicéa et le pin, sont généralement peintes si on les utilise pour du mobilier de jardin. C’est très joli, ces vieilles chaises de jardin laquées. Mais cela demande beaucoup d’entretien, parce qu’il faut régulièrement les repeindre.

En raison de l’exploitation intensive du bois dur au cours de ces dernières années, de plus en plus de forêts disparaissent. Chaque année, une superficie équivalent à 4 fois celle de la Belgique !  Optez donc pour le bois portant le label FCS. Ce label garantit que la forêt où ce bois a été coupé est gérée de manière durable. C’est très important !

-
© Tribu
table ronde Mystral pour l exterieur
© Tribu

L’aluminium

L’aluminium est léger et c’est là son meilleur atout. On le combine souvent avec des toiles tissées en fibres synthétiques, ce qui permet de nombreux coloris et motifs. C’est l’idéal pour habiller les terrasses des habitations modernes. Facile à entretenir aussi. Veillez à ne jamais utiliser de produits abrasifs ou mordants.


L’inox ou acier inoxydable

L’inox ou acier inoxydable s’associe souvent avec de très belles essences de bois et adopte un look très épuré et moderne. Il faut éviter les produits abrasifs pour l’entretien. Mais l’inox peut s’oxyder malgré tout dans un environnement contenant beaucoup de chlore (piscines) ou du sel (mer).

Le rotin

Le rotin est romantique et rétro. C’est le pionnier des meubles de jardin. On peut encore toujours obtenir de très beaux effets avec le rotin. L’inconvénient, c’est leur durée de vie et leur entretien. S’ils sont constamment exposés au soleil, ils risquent de se dessécher, craqueler ou même se défaire des parties tissées. Il faut les arroser régulièrement avec le tuyau d’arrosage afin que ce produit naturel conserve son élasticité naturelle.
Chaise Flower de Fermob
© Fermob
© Dedon
© Dedon

HDPE

Le HDPE ou fibre synthétique tressée est relativement récent. Ces meubles en polyéthylène haute densité sont nettement inspirés des meubles en rotin repris ci-dessus. La fibre synthétique est tissée autour d’un encadrement en alu. Grâce à ces combinaisons de matériaux, le produit fini est relativement facile à entretenir, résiste merveilleusement aux intempéries et se veut très léger. Mais attention, la couleur de ces matériaux synthétiques perd son intensité après un certain temps. On ne peut rien y faire.

Le plastique

On mentionne la matière plastique à part, avec une attention particulière pour les chaises, les fauteuils et les tables en plastique que l’on trouve à profusion et qui se vendent en masse dans les grandes surfaces. Leurs plus gros atouts sont la légèreté, le fait qu’on peut les empiler et le prix tout doux. Inconvénient, après un certain temps, les meubles blancs vont grisonner. C’est propre aux matériaux synthétiques, comme mentionné plus haut. Si on les essuie régulièrement avec un torchon humide, et qu’on les sèche bien ensuite, cela permet de conserver la couleur d’origine plus longtemps.
Le plastique dans sa version moderne, avec des sièges coulés et moulés en une seule pièce, dans les coloris les plus fous, peuvent s’avérer fort sympathiques. Il ne faut pas les ranger à chaque fois en plus. ‘Ça en jette’, comme on dit.

Le métal

Je ne parle par de l’inox ni de l’alu mais de la fonte… Retour à l’époque où les petits coins de jardin romantiques étaient égayés par de petites tables et chaises en fonte. Un cachet à part ; mais c’est fort lourd et cela réclame pas mal d’entretien. En effet, ces petits meubles étaient (sont) peints, et il faut sans cesse renouveler cette couche de peinture.
Un autre meuble métallique qui était en vogue, c’est la petite chaise de bistro, au cadre métallique dotés de ces petites lattes pour le dossier et l’assise. On complète l’ensemble par les petites tables rectangulaires ou rondes, toujours en métal. Son utilisation partout dans Paris a servi d’exemple pour une utilisation courante chez nous. Facile à replier, mais le confort d’assise n’est pas top. Et il faut sans cesse les repeindre. Cependant, certaines personnes les laissent rouiller et les utilisent surtout comme objets décoratifs.

Le béton

Un matériau à ne pas négliger ! Il y a des tables et des banquettes en béton. Matériau lourd, certes, mais rafraîchissant comme on peut le voir à la Floriade de Venlo, aux Pays-Bas (du 5 avril au 7 octobre 2012). Version monoplace, coussins en béton inclus, à utiliser comme effet surprise dans la verdure. Il vieillit merveilleusement et se couvre de mousse. On peut s’y installer, mais de préférence avec un gros coussin moelleux.

La pierre naturelle

La pierre naturelle pèse aussi son poids. Mais si on la pose judicieusement, une grande table de jardin en marbre ou en pierre de taille va créer une atmosphère tout à fait particulière. Et tellement facile à entretenir, naturellement.

Le verre et la céramique

On les utilise moins mais ces matières valent la peine d’être citées. N’oublions pas que les objets en verre et/ou en céramique se combinent surtout avec d’autres matériaux et qu’on les utilise pour les tables de jardins. Effet garanti. Votre jardin peut ainsi devenir le lieu où vous vous sentirez tellement bien.

Auteur: Luk Dirkx - www.tuinenlukdirkx.be – mai 2012