Agencement de la cuisine

Modifié par Daan Slingers le 10/05/2012

Si les armoires de cuisine sont bien agencées, vous trouverez toujours facilement ce que vous cherchez, sans devoir vous plier en deux ou grimper pour atteindre vos provisions.

Découvrez les conseils de nos experts

Rendez-vous chez votre cuisiniste, et apportez-lui un plan détaillé de la cuisine lors de votre premier entretien.
© Franke
Pourtant, la cuisine idéale n’est pas la même pour tous. Tout dépend de l’utilisateur et de ses habitudes (nombre de personnes composant le ménage, les familles nombreuses, plusieurs personnes gauchères ou droitières, …) et l’espace disponible (espace ouvert ou fermé, la place des portes et des fenêtres, les prises électriques disponibles, …).

A quoi faut-il veiller dans l’agencement d'une cuisine ?

La cuisson

Il faut prévoir de la place à proximité du fourneau pour :
  • L’huile et les épices – il existe des petites étagères à suspendre au-dessus du fourneau, mais il y a aussi les tiroirs à épices ou alors vous les rangez dans une petite armoire au-dessus ou à côté de la hotte
  • Les couverts et les ustensiles se rangent dans les bacs à couverts, dans un tiroir, juste sous le plan de travail
  • Les assiettes, éventuellement rangées dans des étagères à assiettes, on les classe dans des tiroirs ou dans une colonne à portée de main. Si vous rangez la vaisselle que vous utilisez tous les jours sous le plan de travail, et que vous devez vous baisser pour aller chercher une assiette, ce n’est vraiment pas pratique

La vaisselle et le tri des déchets

  • On peut aussi mettre des tiroirs sous l’évier, pour éviter de devoir se baisser chaque fois qu’il faut une éponge ou du produit vaisselle
  • Si vous ne disposez que d’un seul évier, prévoyez une place pour une bassine individuelle (en plastique) pour la vaisselle. Elle viendra à point pour rincer les verres ou ranger de la vaisselle sale en attendant
  • Un tiroir pour les déchets est également pratique, avec un bac pour les déchets organiques, un autre pour le PMC, un 3e pour les papiers/cartons et un 4e pour tout le reste (de préférence à proximité de l’armoire sous l’évier). Si vous disposez de beaucoup de place, vous pouvez prévoir des seaux supplémentaires pour les petits déchets dangereux et les piles usées.

Le rangement

  • On commet souvent l’erreur, lors de l’achat d’une nouvelle cuisine, de ne pas prévoir suffisamment d’espace de rangement. Lors du planning, il faut donc prévoir suffisamment d’espace rangement. Pour vous faciliter la tâche, utiliser le planificateur par zones. Vous en trouverez un sur www.dynamicspace.be
  • Privilégiez les tiroirs à glissières, souples, que l’on peut ouvrir complètement et éventuellement équipés de compartiments, afin d’avoir tout sous la main.
  • Aménagez les tiroirs avec des bacs à couverts, des boîtes, des paniers, des étagères à assiettes et d’autres compartimentages pour avoir un agencement bien ordonné où chaque chose a sa place
  • Les casseroles et les poêlons lourds se rangent de préférence près du fourneau et de l’évier. Les grands tiroirs sous le fourneau conviennent parfaitement
  • Exploitez les coins de la cuisine et aménagez les armoires d’angle avec les accessoires conçus à cet effet – un ‘Lazy Susan’ – afin que ces coins ‘perdus’ aient leur utilité
  • Les grands tiroirs escamotables, du genre armoire de pharmacien, peuvent s’avérer utiles parce que tout se trouve à hauteur du regard. Mais on perd quand même pas mal de place. En effet, on ne peut pas superposer. Il faut donc limiter le nombre de tiroir d’apothicaire et les combiner avec des tiroirs conventionnels et des petites armoires au-dessus du plan de travail
  • Evitez de placer les armoires trop en hauteur. Vous manquez encore de place? Rangez dans les armoires les plus difficiles à atteindre (par exemple celles qui sont trop hautes ou trop basses) les objets dont vous ne vous servez que ponctuellement
  • Si vous ne disposez d’aucun autre espace rangement, prévoyez une grande colonne dans la cuisine pour le matériel d’entretien. Le balai, la raclette par exemple, se rangent dans la colonne. Si possible, mettez-y aussi l’aspirateur. Brosse et ramassette, serpillères et autres loques à poussière se rangeront dans un tiroir dans le bas de la colonne. Ou vous les suspendez à des crochets plantés dans la porte de l’armoire ou dans l’une des parois latérales de la colonne. N’oubliez pas de prévoir de la place pour le seau !

Petits conseils de Habitos.be!

  1. Rendez-vous chez votre cuisiniste, et apportez-lui un plan détaillé de la cuisine lors de votre premier entretien
  2. L’ordre dans lequel ont établit les zones de la cuisine pour les gauchers est l’image miroir de l’agencement d’une cuisine pour droitiers
  3. Equipez la cuisine d’un nombre maximal de tiroirs. Les tiroirs procurent généralement 55% de rangement de plus que les armoires, et permettent d’exploiter tout la superficie disponible
  4. Privilégiez les tiroirs de belle largeur. Dans un tiroir de 90 cm de largeur, on range jusqu’à 18 % de plus que dans 2 tiroirs de 45 cm
  5. Si possible, prévoyez une profondeur de 65 cm pour les tiroirs au lieu des 50 cm habituels
  6. Pour une cuisine silencieuse, prévoyez des amortisseurs pour les tiroirs et les portes.

Brochures pour la cuisine

Plus d’info ?