Raccordement au réseau d'électricité

Modifié par Gretel Kerkhofs le 31/05/2012

Le raccordement au réseau d’électricité est généralement exécuté en deux phases. En premier lieu, un raccordement définitif temporaire ou raccordement de chantier. Après parachèvement de l’habitation, le raccordement sera définitif.

Le raccordement définitif temporaire

Dans le cas de ce raccordement, le câble de raccordement définitif de l’habitation est installé dans un coffret chantier et enfermé. Ainsi, on dispose déjà de 220 et 380 Volt dans le coffret chantier. Un détail non négligeable pour un entrepreneur qui utilise une grue ou un élévateur pour la construction du bâtiment.
Le tarif de nuit n’est pas applicable dans le cas d’un raccordement définitif temporaire. Une pompe de drainage fonctionne dès lors nuit et jour au même tarif.
 

Le raccordement définitif

Pour le raccordement définitif, le câble de raccordement est rentré le long de la courbe de raccordement. On peut y raccorder des gaines d’attente jusqu’à l’alignement. Ceci peut se faire pendant les travaux de terrassement pour l’égouttage et l’évacuation des eaux pluviales. Ainsi il ne faudra plus creuser de tranchées par la suite.
 

Précisions relatives au raccordement

 
Obligations
- Pour les deux types de raccordement il faut au préalable conclure un contrat avec un fournisseur d’électricité.
- En outre, le coffret de chantier, ou l’installation électrique, doit être agréé par un organisme d’agréation indépendant. Cette instance vérifiera si l’installation satisfait aux prescriptions du RGIE.

Brochures pour energie