Fondation

Modifié par Daan Slingers le 25/04/2012

La fondation est réalisée sur base de l'étude effectuée par l'architecte ou l'ingénieur du sol. La stabilité du sous-sol est déterminante pour la fondation. Informez-vous auprès de votre voisinage sur la qualité du sol.

Découvrez les conseils de nos experts

  • © Habitos.be
  • © Habitos.be
  • © Woods
Si la structure du sous-sol est faible, une fondation de taille adéquate est adaptée par exemple les fondations sur puits ou les piliers en béton.

Types de fondations

Fondation superficielle

  • Le type de fondation le plus utilisé
  • On creuse une rainure élargie à l'endroit où les murs s'élèvent
  • Celle-ci est ensuite remplie avec du béton armé
  • Il est important que l'étude de sol pour ce type de fondation soit réalisée avec soin.

Fondation sur semelles

  • Le principe est comparable avec la fondation superficielle, la seule différence ici, est que nous allons utiliser du béton armé
  • Ce type de fondation nécessite moins de matériel mais le béton armé coûte plus cher.

Fondation sur puits

  • Sur les points de pression importants de l'habitation à bâtir, des puits sont creusés et remplis à l’aide de béton ou stabilisés avec du sable
  • Au-dessus, on pose un grillage fait de poutres en béton armé
  • Les puits portent l'habitation sur leur tour.

Fondation sur pieux

  • Le principe est comparable à la fondation sur puits. Les pieux du sous-sol sont uniquement en béton coulé
  • On ne tient pas compte de la qualité du sous-sol, mais bien de la résistance de frottement entre le contour de pieu et les couches du sol. Dans ce cas également on place un grillage de poutres maitresses pour continuer la construction

Plateau de rez-de-chaussée

Appelé aussi radier ou dalle flottante.
  • La dalle n'est pas soutenue par les fondations, mais directement versée sur le sol
  • Cette fondation est surtout utilisée quand il n’y a pas de cave ou quand la hauteur de celle-ci est réduite.

Brochures pour les travaux de construction

Plus d’info ?