Blocs de construction

Modifié par Daan Slingers le 16/07/2013

Le mur porteur ou le mur massif et (une partie) des murs intérieurs sont les éléments les plus importants de la stabilité de l'habitation. Ils portent en effet l'ensemble de la construction.

Découvrez les conseils de nos experts

Keramische snelbouwstenen
© Porotherm
© Habitos.be
© Xella
-
© Xella
Il convient donc d'utiliser les blocs de construction corrects pour ces murs. Ils doivent avoir une bonne résistance à la compression et doivent si possible également contribuer à une meilleure isolation thermique et/ou acoustique. Il existe un assez grand choix de blocs de construction:

Briques de construction rapide

  • Souvent utilisées pour l'érection de mur porteur et de murs intérieurs
  • Disponibles dans des marques et des formats différents
  • Les développements récents améliorent leur rendement: tenon et mortaise, collage,...

Briques de construction rapide isolantes

  • Les pores et les perforations augmentent la capacité d'isolation thermique de la brique de construction rapide
  • Au détriment de l'isolation acoustique et de la capacité de compression qui sont plus faibles
  • La perte de capacité de compression peut se compenser en utilisant un format plus épais

Blocs de béton

  • Moins chers que les blocs de terre cuite (briques en argile) et offrent une plus grande résistance à la compression
  • Populaires pour maçonner les caves et les fondations
  • Vérifiez les blocs tant au niveau de leur prix que de leur qualité (agrément et épaisseur BENOR)

Bloc de béton avec grains d'argile expansés

  • Le gravier présent dans le bloc de béton traditionnel est entièrement ou partiellement remplacé par des grains d'argile expansés
  • Offre une meilleure isolation thermique
  • Intéressant pour les murs situés entre un espace chauffé et un espace non chauffé
  • On distingue les blocs creux (meilleure isolation) et les blocs pleins (meilleure résistance à la compression)

Bloc silicocalcaire

  • Des blocs son fabriqués à partir de chaux, de sable et d'eau et sont moulés sous pression
  • C'est un matériau robuste et lourd qui offre une bonne isolation acoustique et une bonne résistance au feu
  • Afin de palier à la difficulté de les manipuler avec aisance, les blocs ont été pourvus d'évidements. Cela les rend plus légers et permet de placer les conduites dans leurs évidements.
  • Le bloc silicocalcaire s'utilise tant pour la maçonnerie de parement (nu) que pour la maçonnerie non apparente ou à crépir (une couche de plâtre) -
  • Types:
    • Bloc lisse:

      • Pour murs porteurs avec maçonnerie de parement
      • Se maçonne de façon traditionnelle 
    • Bloc à coller:

      • Pour maçonnerie intérieure et extérieure mais non apparente
      • Les blocs s'imbriquent bien les uns dans les autres grâce au système de tenons et de mortaises
      • Leur finition consiste en un plâtrage pelliculaire ou par carrelage direct
    • Chanfreins:

      • Bloc à coller pour le parement des murs intérieurs
      • Leur côté oblique crée un joint en V entre deux blocs offrant un résultat esthétique direct (crépi et rejointoiement inutiles) *Également disponibles dans une couleur sable
    • Mur chauffant

      • Blocs pour l'installation du chauffage mural * Dans les rainures des blocs, on peut placer les conduites pour l'eau chaude

Béton cellulaire

  • Les blocs sont fabriqués à partir de sable, de chaux, de ciment, d'eau et de poudre d'aluminium. La poudre d'aluminium assure la formation de petits pores remplis d'air durant le processus de leur production. Ces petites bulles d'air offrent au matériau sa bonne résistance thermique
  • Les bulles d'air allègent les blocs. Ce qui offre d'innombrables avantages:
    • Facile à mettre en oeuvre
    • Intéressant en cas de rénovations ou de structures à faible capacité portante
    • Facilite la pose (fraiser des rainures, scier,...)
  • La résistance à la compression plus limitée constitue un inconvénient. C'est pourquoi la hauteur de construction est limitée à 3 couches - Le béton cellulaire est un système de construction complet; outre les blocs en différents formats, il existe aussi des linteaux, des hourdis et des dalles-toitures. Cela réduit le risque de problèmes de construction physiques tels que les ponts froids ou la formation de fissure
  • Le béton cellulaire est collé. Il est important de placer la première couche des blocs à niveau (d'eau). Il s'agit d'un lit de mortier posé sur une couche d'asphalte également nivelée. La précision de la première couche est déterminante pour la pose des couches suivantes
  • Le béton cellulaire s'utilise pour un mur massif ou pour un mur porteur. Les blocs de 30 cm d'épaisseur suffisent pour créer un mur massif qui répond aux exigences les plus rigoureuses en matière d'isolation. (voir aussi isolation murale)
  • Fixer les éléments dans le béton cellulaire nécessite des clous et des vis appropriés

Blocs de plâtre

  • Conçus uniquement pour les murs intérieurs non portants
  • Sont collés selon un système de tenons et mortaises
  • Mise en oeuvre rapide qui ne nécessite aucune couche de finition
  • Il existe aussi des blocs appropriés aux espaces humides ou utilisés préventivement afin d'éviter la montée de l'humidité

Coller ou maçonner?

Tous les blocs de construction susmentionnés peuvent être tant collés que maçonnés. Le collage présente l'avantage d'améliorer la robustesse mécanique du mur et le rendement de la mise en oeuvre. Un mur collé est de toute évidence toujours plus robuste qu'un mur maçonné.

Après 48 heures, le mortier colle s'est durci ce qui permet très rapidement aux murs d'atteindre leur robustesse mécanique. Un autre avantage réside dans le fait que la maçonnerie ne doive plus être jointoyée. De même, les déchets et l'humidité de la construction sont relativement moindres que dans un projet maçonné.

L'inconvénient est le prix plus élevé, occasionné par le mortier colle et le recours à davantage d'outillage.

Plus d'infos sur les différents types de maçonnerie ?

Brochures pour les travaux de construction

Plus d’info ?