Installation électrique

Modifié par Vinciane Pinte le 12/07/2012

© Vebo
Electrcité
© Vebo

Les éléments importants du tableau de répartition sont:

  • L'interrupteur principal: il permet de couper totalement l'arrivée d'électricité dans l'habitation
  • Le différentiel: il protège l'utilisateur contre d'éventuelles déperditions de courant (par exemple due à un appareil défectueux) en désactivant l'élément fautif
  • Fusibles (disjoncteur automatique ou plombs de sécurité) : protègent les différents circuits. Chaque circuit a son propre fusible
  • Protection contre les surtensions: n'est pas obligatoire, mais est recommandée pour toute installation électrique. Assure une protection contre les hausses de tension subites et très fortes, par exemple dues à la foudre. Il est recommandé de protéger de la sorte les circuits contenant beaucoup d'appareils informatiques, audio ou vidéo
  • Circuit: chaque circuit peut contenir au maximum 8 prises électriques (simples ou multiples). Lorsque divers appareils très énergivores sont branchés dans une même pièce, plusieurs circuits séparés sont nécessaires. En revanche, le nombre de points lumineux par cycle n'est pas soumis à cette limitation de 8
  • Interrupteur : a souvent la forme classique de l'interrupteur basculant pour commander les lampes, mais peut aussi être remplacé par des détecteurs de mouvement, par une minuterie, etc. Utiles pour une consommation rationnelle de l'énergie
     
  • Prise de terre : est un élément important pour la sécurité. Il s'agit généralement d'une boucle de cuivre placée autour des fondations de l'habitation. Via le boîtier de distribution, elle est reliée aux différentes prises et points lumineux. Une surtension d'un appareil défectueux est ainsi évacuée en toute sécurité vers la terre. Les autres objets métalliques de la maison - une baignoire en tôle d'acier, une porte ou un chambranle - sont reliés à la terre via une liaison équipotentielle

Système classique, télérupteur ou domotique ?

À l'heure actuelle, les installations électriques peuvent prendre plusieurs formes : classique, système avec télérupteur, et installation gérée par domotique
  • Installation classique: toutes les prises, points lumineux et interrupteurs sont câblés. Procure très peu de souplesse pour les évolutions ultérieures
  • Télérupteur ou interrupteur à impulsion: gère l'éclairage depuis le tableau de répartition. Un câble relie le télérupteur vers l'interrupteur classique à pression. Lorsque ce dernier reçoit une commande, il la transmet au télérupteur qui la relaie à son tour vers le point lumineux (allumage, extinction, diminution de l'intensité...). Cela permet de piloter l'éclairage depuis plusieurs endroits. Les prises électriques peuvent également être commandées par un télérupteur. Ce système est donc plus souple qu'une installation classique, mais aussi plus cher
  • Domotique: permet de piloter l'éclairage à distance ou en programmation.

Brochures pour les systèmes électrotechniques