Connexion au réseau électrique

Modifié par Gretel Kerkhofs le 27/04/2012

La connexion électrique principale se fait toujours par le gestionnaire de réseau. Mais avez-vous aussi pensé aux frais de connexion, à l'installation d'un compteur et les travaux d'excavation éventuels? Decouvrez tout cela dans cet article.
© Fedelec
La connexion électrique principale se fait toujours par le gestionnaire de réseau.

Cela s'opère sous deux conditions:
  • Conclure un contrat avec un fournisseur d'électricité (si choix possible)
  • L'installation électrique de votre domicile doit être agréée par un organisme de contrôle agréé 
  • Demandez le raccordement définitif suffisamment tôt, pour éviter de devoir patienter plusieurs semaines

Frais de connexion

Les frais de connexion varient d'un opérateur à l'autre (si du moins vous avez le choix du gestionnaire). Informez-vous à ce sujet

La connexion implique l'installation d'un compteur et d'un coffret électrique ainsi que le branchement du câble d'alimentation par le gestionnaire du réseau ou par un entrepreneur désigné par lui

Les travaux d'excavation éventuels requis pour l'installation du câble peuvent être exécutés par l'opérateur du réseau, contre paiement, ou être pris en charge par vous-même. Dans ce dernier cas, suivez scrupuleusement les instructions du gestionnaire. En général, il faut creuser une tranchée rectiligne depuis l'alignement de la rue jusqu'à l'arrivée de la conduite d'alimentation (chez vous), à une profondeur minimale de 80 cm. Vous pouvez aussi préparer une conduite provisoire avec un fil de tirage

Dans nombre de communes, le particulier reçoit avec son permis d'urbanisme un élément de connexion approprié. Il faut l'encastrer dans la maçonnerie durant les travaux de gros œuvre. Cela facilitera considérablement les choses par la suite : il suffira de faire glisser toutes les canalisations par cette ouverture, à travers le mur.


Le compteur

Pour le choix de l'alimentation, vous pouvez opter pour un compteur ordinaire, bi-horaire ou de nuit:

  • Compteur ordinaire: il n'a qu'un seul tarif, jour et nuit
  • Compteur bi-horaire: à partir d'une certaine heure de la soirée et jusqu'au lendemain matin, il bascule sur le tarif de nuit. L'électricité est alors nettement moins chère. C'est très utile pour faire fonctionner machine à laver, lave-vaisselle, installation de chauffage avec accumulateur, etc.
  • Tarif horaire nocturne exclusif: un compteur supplémentaire est installé à côté du compteur ordinaire ou bihoraire. Il n'est intéressant que pour ceux dont le chauffage est de type à accumulation ou possédant un gros boiler électrique
Vous pouvez également choisir la puissance maximale de votre compteur. Elle est fonction des appareils que vous comptez utiliser. Elle peut être exprimée en monophasé ou triphasé, ou le choix entre 380 ou 220 V.

Brochures pour les systèmes électrotechniques