Remplacer les fenêtres permet d’économiser l’énergie

Modifié par Daan Slingers le 3/05/2012

Comme le temps est aux économies, l’avantage fiscal pour le remplacement des anciennes fenêtres a tout simplement été supprimé. Et pourtant, l’avantage se retrouve sur la facture d’énergie. Nous allons vous mettre sur la voie afin de faire le bon choix pour votre projet.

Découvrez les conseils de nos experts

© Sapa Building System
Sunclips
Sunclips
© Renson Sunprotection
Monorail
© Deceuninck
Fenêtre coulissante en aluminium
C'est la tendance : les profilés de fenêtres sont toujours plus fins, les plus discrets possibles. Y compris pour les fenêtres coulissantes, comme celle-ci.
© Reynaers Aluminium
Maison avec chassis en aluminium.
© Sapa Building System
Après la toiture, les fenêtres constituent le poste de déperditions le plus important dans une maison. Surtout si celles-ci sont encore dotées d’un simple vitrage dont la valeur Ug est de 5.0W/m²K. Si vous les remplacez, en termes de valeur Ug, vous allez obtenir un score cinq fois supérieur avec le vitrage haut rendement actuel.

Quel type de vitrage ?

Un double vitrage ordinaire ne réduit pas suffisamment les déperditions de chaleur. Le vitrage haut rendement par contre, isole deux ou trois fois plus. La différence se situe au niveau du remplissage du creux. Dans le cas d’un double vitrage, le creux est rempli d’air, et dans le cas de vitrage à haut rendement, de gaz noble. Si la moitié de vos fenêtres est dotée de double vitrage et l’autre moitié de simple vitrage, il vaut mieux remplacer toutes les fenêtres. Le vitrage d’il y a dix ans est effectivement moins isolant que celui d’aujourd’hui. Mais nous ne sommes pas nés d’hier et nous savons fort bien que le vitrage qui affiche un bon score aujourd’hui ne sera plus le même demain. En effet, les fabricants de verre continuent à innover et à améliorer la valeur d’isolation.

Elargir/réduire les ouvertures de fenêtres

Il ne s’agit pas de tout casser non plus. Le spécialiste de fenêtres retire les anciens châssis et éventuellement aussi les profilés et les remplace, sans problème, par des neufs. Agrandir les ouvertures de fenêtres requiert toujours une obligation de déclaration. Surtout si vous voulez poser une fenêtre coulissante dans la façade arrière et donc percer une plus grande ouverture. Il en va de même si on veut réduire les ouvertures. Il faut informer à temps le service d’Aménagement du Territoire de la commune. Si vous voulez agrandir ou réduire les fenêtres, il faut tenir compte du fait que les travaux de maçonnerie ou de démolition doivent être réalisés avant que le poseur de fenêtres intervienne.

Finition des fenêtres: plâtrage ou coffrage ?

Le coffrage désuet a vécu. Si vous faites tout plâtrer, vous pouvez étanchéifier parfaitement les raccords avec les murs. Car toute fuite d’air signifie une déperdition de chaleur. Le plâtrage sera réalisé, le cas échéant, par le fabricant de fenêtres. La menuiserie fait aussi partie de la finition. Ici vous avez le choix entre le pvc, l’aluminium et le bois. Le pvc est généralement le meilleur marché, et le bois, le plus cher. Si la menuiserie est encore en bon état, étanche au vent et solide, vous pouvez la préserver. Nous parlons alors de rénovation de la fenêtre.

Tendances

Si vous avez des châssis en bois peints en blanc, vous en avez sans doute marre. Les teintes grises et neutres ont désormais la cote. Si, par la suite, vous avez l’intention de doter les murs d’une membrane isolante et d’un nouvel habillage, les teintes grises s’harmonisent aisément avec tous les types d’habillages.

On recommande les grilles de ventilation

Si vous vous êtes lancés dans un gros projet de rénovation, vous devez respecter les normes PEB. C’est obligatoire dans le cas de la reconstruction d’une maison, si le volume protégé dépasse les 800 m² ou s’il dispose d’au moins une entité de logement. La réglementation PEB oblige également à prévoir un système de ventilation. La solution est de prévoir des grilles de ventilation dans les châssis, surtout dans les séjours et les chambres à coucher. Pour les petits travaux de rénovation, vous avez le choix en matière de grilles de ventilation. L’impact esthétique est alors minimalisé.

Songez aux portes et aux fenêtres de toit

Si vous remplacez les fenêtres, dans certains cas, il faut aussi s’occuper des portes. Une vieille porte d’entrée laisse entrer énormément de courants d’air. Tout vitrage dans une porte lui procure une très mauvaise valeur d’isolation. S’il y a des fenêtres de toit ou des lanterneaux dans la maison, il faudra vérifier la valeur isolante et éventuellement remplacer ces éléments. Dans le cas d’un lanterneau ou d’une fenêtre de toit, il suffit souvent de changer le vitrage. Ce qui limitera les frais.

Check-list châssis

  1. Regardez les valeurs globales du vitrage et des profilés. Idéalement, pour un projet de rénovation, la valeur U de l’ensemble de la fenêtre doit être à maximum 2.2
  2. N’oubliez pas une menuiserie harmonisée, car c’est ainsi vous allez définir l’aspect de la maison
  3. Si vous remplacez les fenêtres, n’oubliez pas la ventilation
  4. Si vous remplacez aussi la porte d’entrée, n’oubliez pas une ferrure de sécurité. Ce n’est pas obligatoire, mais à conseiller dans le cadre d’une prévention anti-effraction.
Remerciements à l’architecte Geert Houtmeyers

Auteur: Kelly Cuypers - janvier 2012

Brochures pour menuiserie extérieure

Plus d’info ?