Isolation des sols

Modifié par Vinciane Pinte le 26/07/2012

En Wallonie, 70 % des logements ont plus de 40 ans. Ceux-ci ne répondent donc pas aux standards actuels en matière de performance énergétique.
Prenons le cas des sols : les pertes de chaleur par le sol représentent 10 à 15 % de la facture de chauffage. En isolant le sol, on réduit durablement les dépenses énergétiques, tout en gagnant en confort thermique et phonique.

Découvrez les conseils de nos experts

Isolation du sol
Isolation du sol avec PUR.
© Isotrie
isolation du sol, Eurofloor
© Recticel Insulation
-
© Isover

Isolation par la cave

L’isolation du plafond de la cave (ou du vide ventilé) est la solution la plus facile. Elle place ainsi la barrière thermique au niveau du plancher du rez-de-chaussée. La présence de canalisations et de câbles peut rendre le travail plus difficile mais pas insurmontable.
 
Il existe cependant un gros inconvénient avec cette méthode : vous ne pouvez pas isoler absolument partout (par exemple, le sol situé sous les murs), il subsiste donc des ponts thermiques.
 
Attention, les entrées d'air ne doivent jamais être obstruées, au risque d'engendrer des problèmes d'humidité. Isoler et ventiler vont toujours de pair !
 
La valeur U (valeur isolante d’un élément de construction) d’un sol au-dessus d’une cave (ou d’un vide ventilé) diminue de 1, 55 à 0, 30W/m³K  quand on place un isolant PUR de 6 cm. C’est amplement suffisant.

 

Isolation sur terre-plein

Plus difficile sera l’isolation d’un sol au-dessus d’un terre-plein.  Elle nécessitera que vous retiriez le sol existant, ce qui prendra du temps et génèrera beaucoup de déchets. Les canalisations et câbles ne vous faciliteront pas non plus la vie. L’isolant sera ensuite placé, sur lequel viendra se poser le revêtement de sol.
 
Si vous ne voulez pas tout casser,  mais isoler quand même, vous pouvez tout aussi bien conserver votre sol actuel et le recouvrir par exemple d’une ossature bois qui sera elle-même remplie par votre isolant (couche mince).Un isolant d’une épaisseur de 6 cm garantit une valeur U qui diminue jusqu’à 0.30 W/m²K, ce qui est plus que suffisant. Cette méthode est en principe bon marché, mais n’oubliez pas  de bien calculer à l’avance votre épaisseur de sol finale (pour vos portes, escaliers, etc.).
 
Une dernière possibilité est de remplacer un sol carrelé par un plancher en bois ou de placer de la moquette. Mais ce n’est pas à proprement parlé de l’isolation.  Pour une isolation efficace, demandez toujours conseil à un spécialiste. 
 
 

 

Brochures pour isolation

Plus d’info ?