Filtres et pompes

Modifié par Gretel Kerkhofs le 27/04/2012

Les eaux de pluie provenant de la toiture contiennent beaucoup de saletés (feuilles, gravillons, …). Il faut filtrer, sinon ces déchets vont créer des bouchons ou polluer l’eau de pluie. En installant un système de préfiltrage, on peut recueillir ces déchets avant qu’ils n’aboutissent dans la citerne. Les systèmes de préfiltrage sont, en principe, auto-nettoyants.

Découvrez les conseils de nos experts

pompe avec plateau
© Watertechniek Teunissen
© Watertechniek Teunissen

Sortes de filtres

Filtre en surface

  • Ce filtre est installé dans la canalisation d’évacuation de l’eau de pluie, en façade, et transporte les déchets vers le trop-plein de la citerne d’eau de pluie. Deux systèmes : le filtre capillaire et le filtre cascade (plus robuste) 
  • Installation verticale 
  • Facilement accessible pour les réparations ou l’entretien.  

Filtre souterrain

  • Dans une canalisation couchée juste devant la citerne d’eau de pluie. Distribue l’eau filtrée dans la citerne et les déchets, par le trop-plein, dans le fossé ou les bassins d’infiltration. 
  • Il faut qu’il y ait une différence de niveau entre la canalisation d’alimentation et la canalisation d’évacuation. 
  • Trois systèmes: filtre cyclone, filtre inline et filtre cascade ou filtre volume.

Filtre de remplissage

  • Est installé dans la citerne d’eau de pluie.
  • Fonctionne selon le même principe que le filtre souterrain. 
  • Pour en savoir plus sur les filtres, consultez Société Wallonne des Eaux SWDE – Société bruxelloise de Gestion de l’Eau (SBGE-BMWB)

Systèmes de pompes

Pompe à piston

  • Actionnée par un moteur électrique.
  • Un mécanisme à piston aspire l’eau de la citerne ou du puits.
  • L’eau est compressée dans un réservoir sous pression.
  • Relativement coûteuse et demande beaucoup d’entretien.

Pompe centrifuge

  • Actionnée par un moteur électrique. 
  • Une roue à aube augmente la pression. 
  • 3 types:

1. Groupe hydrophore

    • Combine la pompe centrifuge et un réservoir sous pression
    • Peu coûteux et fiable
    • Inconvénient: pression instable, il faut donc prévoir un régulateur de pression
    • Inconvénient : bruyant, il faut donc utiliser plusieurs turbines
    • Inconvénient : formation possible de bactéries dans le réservoir sous pression -> nettoyer régulièrement.

2. Pompe à commande à pression

    • Commande électronique
    • Pas de réservoir
    • Plus coûteuse, mais moins bruyante et ne nécessite pas de régulateur de pression. 

3. Pompe immergée

    • Suspendue dans l’eau ou posée au fond du puits
    • Aspire l’eau directement
    • Insonore, prend peu de place mais est la plus coûteuse des 3 types .

 

Remplissage de la citerne d’eau de pluie

Afin d‘éviter que les appareils raccordés à la citerne d’eau de pluie soient inutilisables lorsque la citerne est vide, il vaut mieux prévoir le remplissage de la citerne. Vous pouvez le faire à l’aide du tuyau d’arrosage. L’inconvénient, c’est que vous n’avez aucun contrôle sur la quantité d’eau potable que vous déversez dans la citerne.

De plus, il existe aussi des systèmes de remplissage adaptés. Ils fonctionnent avec un flotteur – le principe de la chasse d’eau – ce qui fait qu’ils ne consomment que le contenu du réservoir. Grâce au système de flotteur, le réservoir est rempli automatiquement.

Brochures pour sanitaires

Plus d’info ?