Echangeur géothermique

Modifié par Gretel Kerkhofs le 8/05/2012

Un échangeur géothermique est une buse souterraine ou un réseau de buses par lequel l’air extérieur est aspiré pour ensuite être amené dans la maison, par le biais de la ventilation mécanique ou non.

Découvrez les conseils de nos experts

Construction d'un échangeur géothermique ou bien puits canadien.
© Ventilair

Température constante

Etant donné que ces tuyaux sont posés à minimum 2 mètres de profondeur, ils se situent dans un environnement à température constante. L’air extérieur étant aspiré aussi lentement que possible par les tuyaux, cette température est transmise à l’air.

Température confortable

En été, on obtient un effet rafraîchissant et en hiver, l’effet contraire. En hiver, un échangeur géothermique présente l’avantage que l’air froid pulsé dans la pièce a été chauffé, il ne faut donc plus consommer autant d’énergie pour obtenir une température confortable dans la maison.

Prix ?

L’échangeur géothermique représente un investissement lourd – variant de 750 à 3 000 euros, selon le principe et le matériel.

Tuyaux en pente

Il est également important que les tuyaux soient posés en pente et qu’il y ait la possibilité d’évacuer la condensation hors des tuyaux. C’est important pour empêcher toute formation de bactéries à l’intérieur du tuyau.

Brochures pour ventilation

Plus d’info ?