Détecteurs de fumée

Modifié par Gretel Kerkhofs le 7/05/2012

Des détecteurs ou avertisseurs de fumée sont des appareils capables de détecter de la fumée et donc un incendie. Il existe deux principes de fonctionnement différents : les détecteurs de fumée ioniques et les détecteurs de fumée optiques.
Détecteur de fumée
Les détecteurs de fumée sont obligatoires !
© Habitos.be

Détecteurs de fumée optiques

Ces détecteurs se basent sur l'incidence de lumière dans le détecteur. Cette incidence se modifie lorsque de la fumée pénètre dans le détecteur.

Détecteurs de fumée ioniques

Le détecteur de fumée ionique est basé sur la conductibilité des ions. L'appareil a recours à une faible source radioactive pour générer le flux d'ions. Les gaz de fumée réduisent la conductibilité de l'air ionisé.

Lequel choisir ?

Chaque type de détecteur a ses avantages et ses inconvénients. C'est ainsi que le détecteur de fumée optique réagit mieux à un feu couvant, tandis que le détecteur ionique est plus sensible aux incendies comportant de véritables flammes. Compte tenu du fait que la plupart des incendies prennent naissance la nuit à partir d'un feu couvant, la préférence va au détecteur de fumée optique.

Où placer les détecteurs ?

Dans le cas d'une habitation comportant un seul étage, le meilleur endroit pour l'installation du détecteur de fumée est le couloir sur lequel donnent la plupart des chambres. Si l'habitation compte plusieurs étages, il est préférable de placer un détecteur par étage.
Testez de temps à autre le détecteur de fumée en appuyant sur le bouton d'essai. Vous vous habituerez ainsi au signal d'alarme, que vous reconnaîtriez alors immédiatement s'il devait se déclencher un jour.