Des toitures plates, pas des piscines…

Modifié par Kelly Cuypers le 10/05/2012

Des toitures plates
© Le Soir
© Velux

Les toitures plates sont de plus en plus prisées pour les habitations unifamiliales. Elles éliminent moins facilement l'eau que les toitures à versants. « Roofing », pvc et EDPM sont les produits d'étanchéité les plus couramment utilisés.
 

En Belgique, les toitures plates se retrouvent essentiellement dans les grandes villes. Elles concernent surtout les bâtiments industriels et les immeubles, mais elles sont de plus en plus prisées par les architectes pour les habitations privées. Si leur exécution ne soulève pas de problèmes majeurs, se pose en revanche la question de leur étanchéité puisque, en raison même de leur « platitude », elles éliminent moins facilement les eaux que les toitures à versants – à ceci près qu'elles ne sont pas tout à fait plates et qu'une pente minimum est toujours prévue (environ 5%).

L'étanchéité de ces toitures est le plus souvent assurée par un revêtement bitumineux de type roofing. Dans le segment des habitations unifamiliales, on estime la part de marché des produits bitumineux à quelque 60% contre 40% à l'EPDM (caoutchouc de synthèse). Le PVC et le TPO (membranes de polyoléfines thermoplastiques) sont également utilisés pour garantir l'étanchéité des toitures plates. Tous ces produits ont fait leurs preuves.


Le roofing loin devant

Jusqu'au début des années 60, les membranes bitumineuses à la disposition des applicateurs n'offraient qu'une médiocre résistance au temps et aux intempéries ce qui, sous nos latitudes, ne pardonne pas. D'où la nécessité de superposer jusqu'à six couches successives avec tout ce que cela implique en temps et en main-d'oeuvre. Un processus non dénué de risques également puisqu'il fallait poser les roofings dans du bitume à chaud.

Autant d'éléments qui expliquent le peu de succès des toitures plates dans le domaine de la maison privée. Un ingénieur italien eut alors l'idée d'incorporer aux membranes bitumineuses traditionnelles du polypropylène atactique APP tout en renforçant la membrane d'un voile de verre et d'une armature en polyester. Tant les bitumes que les additifs destinés à renforcer l'élasticité et la résistance du matériau sont fabriqués à base de pétrole brut. Les rouleaux de roofing se composent de bitume renforcé par une couche d'aluminium, de polyester ou d'une membrane de verre et d'une couche de finition rugueuse à base de sable, d'écailles d'ardoises ou même de gravillons. Les rouleaux peuvent être posés en une ou plusieurs couches. Les couches de bitume peuvent être collées ou soudées les unes aux autres.


Les membranes synthétiques comme alternative

Outre les produits bitumineux, on trouve également sur le marché des membranes synthétiques telles l'EPDM et le pvc. Les rouleaux d'étanchéité de toiture synthétiques sont disponibles avec ou sans armature et se posent en une seule couche. Pour étanchéifier les jointures, on procède par soudure ou vulcanisation. Autre alternative: l'encollage avec ou sans produits injectés préalablement dans la membrane ou ajoutés par la suite.

L'EPDM est le caoutchouc le plus utilisé pour la construction. Il est employé non seulement pour l'étanchéité des toitures plates mais également pour les grands ensembles, les encadrements de voitures, ou encore pour la fabrication des tuyaux d'extincteurs d'incendie. Divers emplois que ce matériau doit essentiellement à ses qualités de résistance au vieillissement et à son insensibilité à l'ozone et aux UV. Aux États-Unis et au Japon plus de 55% des toitures plates sont recouvertes d'EPDM.

Quant au pvc, s'il a connu un important essor au cours des années 80 grâce à sa solidité et sa pose en une seule couche, il est désormais concurrencé par le TPO qui présente la même durabilité que le pvc, mais sans les inconvénients environnementaux de ce dernier (particules chlorées et agents plastifiants).

Tous ces matériaux, quels qu'ils soient, doivent impérativement être mis en œuvre par des étancheurs professionnels, faute de quoi, la toiture plate risque bien de se transformer en piscine…


Source: lesoir.be

Découvrez les conseils de nos experts

Brochures pour le toit

Plus d’info ?