Comment éviter une intoxication au CO?

Modifié par Gretel Kerkhofs le 7/05/2012

L'intoxication au CO s'évite très simplement en respectant quelques règles.

Un appareil et une cheminée fonctionnant parfaitement

  • Les petits chauffe-eau sans évacuation vers une cheminée sont à proscrire. 
  • Les appareils de chauffage qui puisent l'air frais dans le local de chauffe (appelés appareils ouverts) constituent une menace. Les appareils qualifiés de fermés représentent la solution idéale. Ceux-ci puisent en effet de l'air frais à l'extérieur (par l'intermédiaire d'un ventilateur) et évacuent les gaz de combustion par ce même tuyau. 
  • Soyez attentif aux signaux de danger : des flammes jaunes pour un appareil au gaz, de la condensation ou de la vapeur sur les murs et fenêtres. 
  • Les appareils de chauffage d'appoint au mazout ou gaz ne disposent d'aucune évacuation et sont donc dangereux. Ces appareils ne peuvent jamais être utilisés pendant plus d'une heure. 
  • Une bonne cheminée, placée dans le respect des normes en vigueur par un installateur professionnel agréé.

Veillez à une bonne ventilation de la pièce

  • Ne colmatez pas tous les interstices des fenêtres et portes. 
  • Une petite pièce doit être aérée régulièrement et suffisamment. 
  • Soyez particulièrement prudent par temps brumeux et en cas d'absence de vent. Les risques sont alors au niveau maximal. Une aération supplémentaire prend alors toute son importance. 
  • Faites poser des grilles d'aération selon les normes en vigueur (des grilles inférieures et supérieures en vue de générer une bonne circulation d'air). 
  • Soyez vigilant en choisissant le combustible! Les poêles sont exclusivement destinés au combustible décrit dans le mode d'emploi de l'appareil (par exemple, le kérosène ne peut pas être utilisé dans un poêle à mazout et vice versa).

Faites placer un nouvel appareil de chauffage

Faites placer et régler l'appareil par un véritable professionnel. Celui-ci doit avoir suivi les formations nécessaires et disposer de l'expérience requise. Le chauffage n'est pas un domaine que l'on confie à un bricoleur ou un voisin adroit. Il comporte bien trop de risques pour permettre les travaux "bon marché". 

Entretien régulier

Une vérification et un entretien réguliers de l'appareil de chauffage et de la cheminée par un professionnel constituent un must pour garantir une installation sûre fonctionnant correctement. Vous prévenez ainsi les risques. 

Il est aujourd'hui obligatoire de faire vérifier et entretenir annuellement son installation de chauffage central au mazout et sa cheminée. Des études démontrent toutefois que seulement un tiers des propriétaires d'une installation font entretenir celle-ci.
Dès 2009, les installations de chauffage central au mazout, au gaz ou fonctionnant sur base d'un combustible solide devront obligatoirement être vérifiées et entretenues par un professionnel à intervalles réguliers.